Histoires de Libérations

Pour vous libérer de vos blocages:

Appelez-moi du Mardi au Samedi

Tél : 06 50 76 45 15

Histoires de libérations est le reflet d'une âme en paix.
Ces histoires sont extraites des fragments de vie de personnes que je guide et j'accompagne.

Libération d’une âme en détresse !

Une cliente, (je l’appellerais Sonia) qui avait entendu parler de moi, m’a téléphoné pour me demander de l’aide. Elle avait un cancer et elle était condamnée.

Son lourd secret qu’elle a gardé en elle durant toute sa vie, lui pesait énormément, surtout en sachant qu’elle allait partir avec, et que jamais la vérité n’aura été révélée. Pour elle s’était inconcevable. Son cœur souffrait, son cœur pleurait.

Elle me dévoila son secret durant 4 heures. Je lui ai proposé de l’accompagner dans son cheminement de libération.

Quand elle avait 18 ans dans les années 60, elle a eu une relation hors mariage. Dans ces années, vivant au milieu de la France dans un petit village, être enceinte sans être mariée et en plus enceinte d’un homme qui n’était pas français était une honte pour la famille et aurait été un déshonneur pour tout le village.

Sa mère l’a caché, prétextant qu’elle est partie travailler à la ville.  Pendant ce temps, la maman a fait semblant d’une grossesse auprès de la famille et des amis.

Quand le bébé est né, un beau petit garçon, il est devenu légalement le fils de sa propre grand-mère.

Sonia dès lors est partie de la maison pour effectivement travailler en ville en laissant son enfant au mains de sa mère. Cette enfant est devenue son jeune frère. Leur rapport par la suite était purement fraternel.

Sonia a souffert toute sa vie de cette situation. Quand son « frère » se maria elle était présente, mais uniquement comme sa sœur.

Ses parents ont disparu et elle est devenu plus proche de son « frère » . Elle le protégeait, elle s’occupait de lui, elle se rapprochait de lui autant que possible.

Puis elle est devenue grand-mère à son tour, sauf qu’officiellement elle était la tante. 3 petits-enfants et toujours ce secret qui pesait de plus en plus lourd.

En gardant tout cela au plus profond de son cœur, cette souffrance sourde, cette tristesse, cette colère, ses reproches qu’elle se faisait, tout cela s’est petit à petit  incrusté dans sa chair et dans ses organes. Elle a développé son cancer.

Mes séances ne consistaient pas à un accompagnement dans les épreuves endurées de la maladie, mais je devais accompagner Sonia dans la libération de ses émotions refoulées afin d’alléger son cœur, son corps et son âme.

En 3 mois nous avons décortiqué toutes les émotions liées à ce secret. Nous les avons transmuté, nous avons défragmenté l’information engrammée dans le corps et déprogrammé la blessure.

Pourquoi je dis « nous », simplement car je ne fais jamais le travail seule. La personne qui est en demande, doit s’investir pour que la  prise de conscience soit totale et pour que la libération se fasse en profondeur. 

A partir de là, Sonia a tout mis par écrit sur plusieurs pages. Ça lui a permis de libérer son esprit.

Avec son accord, j’ai téléphoné à son fils pour lui demander de venir voir sa « sœur ».

Le jour J, Sonia avait tellement peur qu’elle souhaitait donné son écrit à son fils car elle se sentait incapable de lui parler. Mais je l’ai rassuré, et je lui ai fait un petit soin énergétique afin de calmer sa peur, et je suis partie.

Ce qui a suivi, est pour moi, la plus belle preuve de courage et d’amour entre une mère et son enfant.

Sonia a tout raconté à son fils, ils ont beaucoup pleuré tous les deux, et à la fin de la journée, il a pris sa mère dans les bras et lui a dit « je t’aime maman ».

Deux mois plus tard, Sonia s’est endormie dans un lit d’hôpital, avec son fils à côté d’elle, quelques heures après que je l’ai quitté en lui souhaitant bon voyage.

Libération de la tristesse suite à la perte d’un être cher !

Charlotte (c’est ainsi que je la nommerai) m’avait téléphoné il y a un peu plus d’un an. Elle m’a demandé si je pouvais l’aider à trouver son compagnon. Demande que je n’avais pas comprise, car je lui ai dit que je n’étais pas voyante !!!

C’est alors qu’elle m’a expliqué qu’elle a perdu son compagnon il y a 3 ans. Il est décédé d’une maladie en quelque mois. Depuis, la tristesse s’est emparée d’elle. Elle n’a plus goût à rien, elle ne voit presque plus ses amis, son travail ne l’intéresse plus…..la vie n’a plus vraiment de sens pour elle, sans lui.

Nous avons donc décidé de faire 3 séances d’une heure, espacées de 15 jours chacune.

Dans la première séance, j’ai emmené Charlotte au cœur de sa tristesse. Elle a pu revivre dans son corps et son cœur, ce moment où son compagnon est parti, afin de libérer et de laisser partir toute la souffrance qu’elle avait enfui en elle.

Dans le même moment, son compagnon s’est présenté à moi. Il tenait la main de Charlotte. Quand je le lui ai dit, elle a ressenti très fortement la pression dans sa main, puis a senti son souffle sur elle, ainsi que son odeur. C’est là qu’elle a laissé sortir d’elle, par des pleurs et des sanglots, ces trois années de tristesse.

A la deuxième séance, j’ai constaté que le compagnon de Charlotte était toujours présent, et j’ai vu un lien entre tous les deux. C’était un lien karmique. Entre eux deux, c’était une histoire qui existait depuis plusieurs siècle déjà. Ils étaient des âmes sœurs. D’où ce profond chagrin et cet état de mélancolie. Son compagnon était dans le même état, assombri et peiné. J’ai compris à ce moment que je devais faire le travail en parallèle avec Charlotte et avec son compagnon.

Tout d’abord je leur ai demandé leur accord, puis je leur ai expliqué qu’une fois le lien dissolu ils vont pouvoir continuer à communiquer, et que leur amour allait persister au-delà du temps, mais qu’ils n’auront plus, ni la tristesse, ni le sentiment d’abandon, ni la souffrance du manque. Ils étaient d’accord.

J’ai pu, dès lors, libérer la mémoire karmique, l’information du lien qui les unissait, et transmuter le tout. Ensuite j’ai fait une déprogrammation cellulaire chez l’un comme chez l’autre, puis j’ai reprogrammer dans leur système cellulaire : le calme, la paix, l’amour et le bien-être.

J’ai ressenti et vu leur apaisement à tous les deux. Charlotte pleurait encore, mais ce n’était plus des pleurs de souffrance, mais des pleurs de joie, car, tout ce que je voyais et ressentais je le lui expliquais. Ainsi elle aussi pouvait le ressentir dans son corps mais surtout dans son cœur.

Dans la troisième séance, j’ai accompagné le compagnon de Charlotte vers la lumière. Il était temps pour lui de continuer sa destinée, et il était temps aussi pour Charlotte de reprendre sa vie en main et de suivre son chemin de vie. Ce fut un moment émouvant pour chacun. Paul a été accueilli par ses parents avec un tel amour que Charlotte a pu le ressentir dans son cœur. Ses larmes coulaient à nouveau. Puis son cœur s’est ouvert en grand et une porte à l’intérieur d’elle s’est refermé pour laisser la place à une belle route ensoleillé qui se dressait devant elle.

Quelques mois plus tard, Charlotte m’a téléphoné et m’a dit :

Je voulais vous dire à quel point les séances avec vous m’ont fait du bien. Je ne sens plus la pierre que j’avais dans le cœur ! Mon cœur va bien, je vais bien !

Annulation d’une mémoire transgénérationnelle et libération !

Hermine m’a trouvé grâce à une de ses amies qui était aussi ma cliente. Hermine vient me voir régulièrement depuis un an. Je l’accompagne dans les épreuves de sa vie.

A notre premier rendez-vous, elle sortait d’une rupture amoureuse qu’elle n’arrivait pas à surmonter. De l’incompréhension et de la colère envahissaient ses journées. Elle se sentait à bout de force. Dans le même temps, elle me racontait que sa mère était totalement imperméable à sa situation, en lui reprochant son physique, sa mauvaise humeur et son manque de sympathie.

Elle se sentait très seule et abandonnée.

Les images que j’ai canalisé m’ont immédiatement ramené à un lien toxique entre mère et fille. Puis ce lien a continué à se dessiner entre la mère et la grand-mère, puis de la grand-mère à l’arrière-grand-mère.  J’ai pu remonter la chaine jusqu’en 1736. Aucune des femmes de la famille a été élevé par sa propre mère. Toutes les femmes de cette génération ont été, dès leur plus jeune âge confiées à leur grand-mère. Les mères ont tout bonnement abandonné leur fille ainée.

L’histoire a débuté quand cette ancêtre a été violé et défiguré. Mais suite à cet évènement, elle était enceinte.  Elle a mis au monde une fille, qu’elle a dès la naissance rejeté. C’est la grand-mère qui l’a pris sous sa garde.

Ainsi a démarré une histoire lugubre pour les filles de la famille. Il s’est inscrit une mémoire dans les cellules et l’ADN, de génération en génération

J’ai désinformé tout d’abord, avec l’aide de mes guides présents, toute l’information qui était inscrite dans ce lien. Puis elle a été transmutée et remise à la terre. Gaia purifie ensuite l’énergie de cette information déjà transmutée.

Après, une reprogrammation cellulaire s’est faite avec une multitude de codes galactiques.

Hermine sentait des choses bouger dans son corps, elle sentait son corps s’alléger petit à petit. Effectivement la programmation transgénérationnelle était entrain de se libérer et le lien entrain de se dissoudre.

En simultané, je pouvais observer la libération sur le visage de chaque femme de la famille.

C’est ainsi qu’a commencé une belle aventure entre Hermine et moi. A chaque épreuve de sa vie, je l’accompagne dans la libération de ses émotions, de ses souffrances, de ses appréhensions.

Après 3 séances elle m’a prise dans ses bras, et m’a dit qu’elle a gagné 2 ans de thérapie chez un psychologue.

Pour vous libérer de vos blocages

Réservez votre premier échange offert de 20mn

je vous offre un échange de 20mn (gratuit et sans engagement), par téléphone, qui vous permettra d’exprimer votre demande, vos problématiques et vos questions, et ainsi vous proposer un suivi personnalisé dans le respect de vos valeurs.